Auschwitz

Bon alors… Je m’étais dit au départ que ce n’était pas utile de faire un post sur Auschwitz, étant donné que je ne connais pas grand chose par rapport à l’histoire du camp et que ça me m’intéresse pas des masses.
Pour la mine de Wieliczka j’ai bien retenu ce qu’a dit le guide, j’ai fait quelques recherches. Mais là, pas vraiment.

Du coup pourquoi j’en fais quand même un ? Comme ça, ça donne l’impression que je fais quelque chose de mes journées.
Je viens de passer deux semaines de vacances à presque rien faire et ça fait du bien d’écrire un peu ! J’ai un autre article sous le bras à écrire, reste juste à retrouver quelques photos, ça parlera un peu d’urbex et de fête médiévale.

Donc hop on embarque pour quelques photos des camps d’Auschwitz, en commençant par l’une des plus célèbres d’ailleurs. Je n’en ai pas prises beaucoup parce que tout se ressemble, c’est très carré et bien organisé, comme on peut se l’imaginer. Donc prendre en photo trois baraques et l’intérieur résume à peu près tout.
À noter qu’Auschwitz, c’est divisé en trois : un premier camp de travail qui était en fait à la base une caserne militaire polonaise, le camp d’extermination puis une usine si j’ai bien suivi.
La visite ne permet de voir qu’Auschwitz I et II, dans le premier on a un petit musée dans les bâtiments et le deuxième est accessible gratuitement vu qu’il y a un mémorial.
Ah et aussi, il faut passer les détecteurs de métaux pour rentrer dans le camp. Avec mon habitude de me trimballer avec des couteaux j’ai dû faire un bond au vestiaire…

Pour ceux qui ne parlent pas allemand : « le travail rend libre »

Et oui il y aura des gens sur les photos, c’était vraiment plein ! Des bus et des bus de touristes partout, c’est fou.

On voit bien ici l’aspect caserne militaire, c’est propre, espacé, bien fait.

C’est même ça que j’ai trouvé troublant durant cette visite. On s’attendait tous à voir des horeurs, des choses choquantes… Bon ok on en a vu quelques unes, mais pas ce à quoi je m’attendais.
Les deux camps sont vraiments énormes et en bon état, en plus il faisait particulièrement beau le jour de notre visite.


« Salut chérie, devine d’où je t’appelle ? ». La cour où se rendaient les fusillés, du moins avant de l’être.


Gitfgas, littéralement poison gaz, ou plus précisément du Zyklon B.
Il y avait beaucoup de canettes d’entassées, et c’était sûrement pas tout ce qui a été utilisé.


Bon ça j’avoue ne pas avoir trop saisi, a priori un abri pour se protéger des bombes.
De la place pour deux personnes, je sais pas si c’était très efficace ou même utilisé.


Celle là on la connait tous : l’entrée du 2e camp, mais pas prise des rails pour une fois !


La même, mais d’un peu plus loin. Les gens étaient vraiment entassés dans ces petits wagons.


Ça, c’étaient les « maisons » des prisonniers. Ils dormaient à 4 voire 5 par étage…


Barrières électrifiées, tête de mort, de l’allemand en majuscule… Perso je tenterais pas.

Pour vous redonner un peu le moral si jamais vous l’avez perdu, sachez qu’encore une fois Erasmus ça marche bien ! Seulement 18€ pour l’aller-retour en bus plus la visite guidée du camp, moi je dis génial !
Bon les chauffeurs roulent n’importe comment, mais ça on en reparle plus tard…

 

One thought on “Auschwitz

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>